Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Culture et patrimoine > Les Renc’arts du Morse : "Tout va bien Madame Mélo ?"

Les Renc’arts du Morse : "Tout va bien Madame Mélo ?"

Publié le lundi 31 octobre 2011


Vous avez "renc'art" avec un personnage très attachant le 6 novembre prochain à Couffouleux : Madame Mélo. A partir d'un texte de Claude Inga-Barbey, Anne Colin endosse le costume et les soliloques de cette dame pour un spectacle rafraîchissant et émouvant. « Tout va bien Madame Mélo ? », ce sont six moments d’intimité pendant lesquels cette mère de 4 enfants, se raconte avec sensibilité et générosité, avec humour et désespoir. Fragile mais lucide, elle nous renvoie en miroir la tension et les contradictions du monde qui nous entoure. Six moments faits de joies fugaces, de petits soucis, de plaisirs, et de grands tracas. Madame Mélo fait rire affectueusement. Engluée dans sa vie, Madame Mélo est naïve, généreuse, mais elle se bagarre avec tendresse. Un trop plein d’amour, se dégage d’elle.


A travers le bourdonnement de ses pensées, et avec sensibilité et humour, Madame Mélo livre ses contradictions et tout en même temps, s’en étonne, s’en inquiète, se demandant si elle saura s’en échapper. Elle ose néanmoins remettre en question une vie quotidienne toute tracée et s’extirpe de la morosité d’une société contemporaine qui lui semble parfois incompréhensible, en rêvant du prochain printemps qui inexorablement dans quelques mois sera à nouveau là, apportant avec lui les parfums d’une nature renaissante, l’éveil d’un espoir et d’une sérénité à venir. Madame Mélo est un cri de vie. Attentive à la sincérité des plus minuscules et furtives merveilles de la nature, réchauffée par une place au soleil, Madame Mélo trouvera le goût de se plaire et ainsi de sourire au gens qui l’entourent…

L’après-spectacle


En présence de Claudie Bossuwe, psychologue, un temps de discussion dégustative, de douceurs et de paroles libérées par les thèmes développés par Madame Mélo, comme la condition de la femme, de la mère au sein de la famille, de la mère isolée, son libre arbitre etc….


 


« …J’éprouve quelque chose que je croyais, oublié. Une immense émotion me submerge. Elle vient du fond du ventre, là où naissent indifféremment le désir et la peur. Je veux vivre. »
Le Portrait de Madame Mélo et autres nouvelles de Claude-Inga BARBEY, Éditions d’Autre Part.


Spectacle solo tout public : à partir de 10 ans. Durée : 60 minutes plus l'après-spectacle.


Dimanche 6 novembre, 16h, Gymnase.


Texte de Claude INGA-BARBEY avec ANNE Colin. Mise en scène : Alain Cornuet. 


Les autres Renc'arts du Morse de la saison

  • 10 février 2012, à 21h, salle Hervé de Guerdavid : « Les MarieNez » ;
  • 21 avril 2012, « Viva Pucinella » ;
  • 2 et 3 juin 2012 : « Chantiers publics » : présentations des travaux des ateliers artistiques animés par Anne Colin.

Vos commentaires

Répondre à cet article


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom