Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Mairie > Près de 80 composteurs commandés !

Près de 80 composteurs commandés !

Publié le jeudi 25 novembre 2010


L'opération lancée par la mairie a connu un franc succès. Invitant les Couffoulésiens à acquérir un composteur via une commande groupée auprès du Sictom, elle a recueilli près de 80 réservations. Un chiffre qui témoigne de la volonté des habitants de Couffouleux de réduire la quantité de déchets qui entrent dans la filière de la collecte des ordures. Coïncidence heureuse : c'était d'ailleurs la semaine européenne de réduction des déchets.


Les composteurs commandés sont fournis par le Sictom de Lavaur, dont la commune est adhérente depuis une dizaine d'années. Chaque composteur coûte le prix modique de 12 euros. Les services techniques de la mairie ont récupéré en une seule fois les composteurs commandés, évitant ainsi aux personnes de se déplacer jusqu'à la déchetterie de Saint-Sulpice. C'est ce samedi 27 novembre, de 9h à 12h, que les composteurs pourront être récupérés (au gymnase de Couffouleux).


Ces 80 composteurs porteront à plus de 210 la quantité de composteurs que le Sictom recense officiellement sur la commune, sans compter ceux que des habitants ont pu concevoir eux-mêmes. Aux dires du Sictom, Couffouleux se place ainsi dans le peloton de tête des communes adhérentes du syndicat. 


Parallèlement à cette opération de promotion du compostage, la mairie a décidé de supprimer l'une des deux collectes hebdomadaires de déchets ménagers, à compter de janvier prochain. Objectif de la municipalité : réduire la charge financière que représente pour la commune et les habitants le ramassage des déchets, mais aussi atténuer l'impact environnemental de ce ramassage.


Rendez-vous dans les mois à venir pour mesurer si la quantité de déchets laissés par les Couffoulésiens aux camions poubelles du Sictom aura effectivement baissé. 


 


 


 


 


  

Répondre à cet article


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom