Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Culture et patrimoine > Renc’Arts du Morse : Contes Marionnettiques

Renc’Arts du Morse : Contes Marionnettiques

Publié le vendredi 10 octobre 2014


 


Les "Contes marionnettiques" farfelus et décalés que propose la Compagnie du Morse pour ce premier Renc'art couffoulésien de la saison s'adressent tout autant aux petits et aux grands enfants.


Avec "Le fauteuil de la fée" et "Le chevalier qui cherchait ses chaussettes", Laetitia Labre nous transporte dans le monde loufoque et décalé de Christian Oster. A la fois comédienne, conteuse et marionnettiste, elle donne vie à cette fée, ce cochon, ce chevalier pour le plus grand plaisir des enfants mais aussi des grands. Le dispositif scénique rudimentaire, une table, quelques marionnettes et éléments de carton, guide le spectateur à travers l’histoire, tout en laissant à son imagination la liberté de se promener entre les mots de Christian Oster.


Une rencontre sans faire semblant, sincèrement. Avec l’envie d’émouvoir, de partager la langue et l’univers cocasse de l’auteur, où les fées ne sont pas toutes douces et gentilles (il y en a des vilaines), où les chevaliers ne sont pas tous forts et courageux (il y en a des angoissés) ; où les destriers ne sont pas tous fiers et fidèles, où les magiciens ne sont pas tous sages et surpuissants... un univers où les personnages ont tous quelque chose de bancal, les situations quelque chose d’absurde et où les histoires ne se passent jamais comme on s'y attend.... un peu comme dans la vie.

"Le fauteuil de la fée"


C’est l’histoire d’une fée qui veut changer de standing : elle en a assez d’exercer son métier sur une chaise, et veut un fauteuil comme les autres fées. C’est l’histoire d’un loup transformé en cochon, qui s’ennuie d’être un cochon. Et c’est l’histoire de la chaise de la fée, qui est un peu vexée qu’on veuille la remplacer, mais qui veut bien aider quand même... Et voilà notre trio parti à la recherche d’un fauteuil.

"Le chevalier qui cherchait ses chaussettes"


C’est l’histoire d’un chevalier qui a des tas de choses à faire : combattre un dragon, délivrer une princesse, plus deux ou trois autres choses imprévisibles... jusque là, rien d’extraordinaire. Sauf qu’au moment d’enfiler ses chaussettes, il s’aperçoit qu’elles ont disparu... et sans ses chaussettes, il ne peut pas remettre ses bottes, et sans ses bottes, il ne peut décemment pas se présenter à la princesse, si ?



 


Contes marionnettiques


Vendredi 21 novembre et samedi 22 novembre, à 15h et à 18h30 - Salle Hervé de Guerdavid, Couffouleux - Buvette et goûter sur place.
Plein tarif : 8 € - Tarif réduit : 6 € (de 10 à 18 ans, adhérents, demandeurs d’emploi, RSA) -Tarif enfant : 4 € (moins 10 ans).

Répondre à cet article


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom