Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Développement durable > Station d’épuration du Séquestre : retour sur la visite

Station d’épuration du Séquestre : retour sur la visite

Publié le samedi 15 décembre 2012


Malgré le froid, une vingtaine de personnes a répondu à l'invitation de la mairie ce samedi 8 décembre, pour découvrir la nouvelle station d'épuration du Séquestre. En présence d'une partie du conseil municipal et de Pierre Verdier, maire et Conseiller général, Therry Maurel, de la société maître d'œuvre Scherzeau, a décrit le fonctionnement de cet équipement, dont l'alimentation électrique est assurée par des panneaux solaires.


Comment ça marche ?


Les eaux usées, récupérées via le réseau d'assainissement collectif qui dessert le quartier des Rives de l'Agout, sont stockées, après dégrillage, dans une grande cuve. Une fois que l'eau stockée atteint un certain niveau, elle est déversée dans un des trois bassins de la station : là, les graviers jouent leur rôle de filtre physique. Disposés en plusieurs couches de taille de plus en plus fine, ces graviers nettoient l'eau de ces impuretés. Les roseaux plantés dans le sable servent à fixer les bactéries qui se développent dans le processus et à maintenir la fonction de filtration de bassins. La station a été mise en route à la fin du mois de novembre.


Ci-dessous quelques photos de cette visite.

Galerie de photos

Les bassins de la station avant la mise en fonctionnement Explications autour de la cuve de stockage T. Maurel, de Scherzeau, envoie les eaux dans les bassins Les eaux usées sont déversées dans l'un des trois bassins

Vos commentaires

Répondre à cet article


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom