Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Mairie > Vivre à Couffouleux : le n° 17 du journal dans les boîtes à lettres

Vivre à Couffouleux : le n° 17 du journal dans les boîtes à lettres

Publié le lundi 4 juin 2012


Le dernier numéro du journal communal "Vivre à Couffouleux" est diffusé ces jours-ci par les élus. Au sommaire de ce 8 pages : le budget 2012, le Plan local d'urbanisme, l'espace Ados de la MJC Rabastents-Couffouleux, et toutes les autres informations qui font l'actualité de la commune. Si vous avez été oublié(e) lors de la diffusion, n'hésitez pas à nous le signaler : contact@couffouleux.fr
Bonne lecture !


Vos commentaires

  • Le 23 juin 2012 à 09:31, par Bernard Teysseyre En réponse à : Vivre à Couffouleux : le n° 17 du journal dans les boîtes à lettres

    Bernard Teysseyre
    11 chemin des Rives
    81800 Coufouleux
    Tél. : 05.63.40.09.01.
    Mob : 06.85.28.65.35.
    Mél. : bernard.teysseyre@orange.fr

    Coufouleux, le samedi 23 juin 2012

    Objet : Plan local d’urbanisme et plan de prévention de risques inondation.

    Madame, Monsieur,

    C’est avec un grand intérêt que j’ai lu le dernier journal d’informations n°17 concernant le PLU et le PPRI sur la commune de Coufouleux. J’ai aussi assisté à la réunion d’informations du mardi 12 juin 2012 à la salle Hervé de Guerdavid.
    Ce qui m’a été dit en aparté à cette réunion est qu’il était possible qu’il y ait cinquante pour cent de logements sociaux dans le quartier de Labastide, près de la gare avec une densification importante de cette zone. J’en ai fait part à Bénédicte Cabrol que j’ai rencontré en allant chercher le bulletin à la mairie pour avoir plus de précisons sur le PLU.
    Elle m’a précisé, ce dont je ne doutais pas que rien n’était encore décidé.
    Pour ma part, quelle que soit la zone, je pense que le fait de mettre une proportion aussi importante de logements sociaux en un seul endroit serait une erreur.
    Je souhaiterais savoir quelle est approximativement la proportion maximum que vous envisagez sachant que la moyenne sur l’ensemble de la commune est de vingt pour cent.
    Oder Carme, quant à lui pense que le taux de vingt pour cent pourrait être porté à vingt cinq pour cent dans un avenir proche.
    Je comprends bien qu’à certains endroits comme Saint Victor ou Sainte Quitterie, pour ne citer que ces deux endroits pris au hasard, la proportion sera quasi nulle.
    Cela fera donc monter le pourcentage dans les endroits centraux comme le quartier des Moussoulars-La Bouyayo et le quartier de la gare. Je comprends aussi que la situation n’est pas facile à gérer et il est bon de se garder d’annoncer des chiffres qui peuvent effrayer les gens.
    Pour ce qui est du PPRI, j’étais secrétaire de l’association qui s’est occupé de la révision de l’ancien PPRI.
    En ce qui concerne le nouveau, rien n’est encore décidé. Pour l’instant, lors de la réunion du 12 juin 2012, suite à deux questions de ma part à Monsieur Gildas Carré, il est apparu que nous ne connaissons pas à l’heure actuelle ni l’étendue des terrains touchés, ni l’amplitude ou la hauteur d’eau prévue à ces endroits.
    Pourriez-vous me dire à quel horizon on peut espérer un début d’information sur le sujet et s’il y aura une possibilité de recours de façon à dégager des terrains périphériques en surélevant par exemple les habitations.
    En vous remerciant pour votre dérangement et dans l’attente d’une réponse de vote part, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de ma considération la plus distinguée.

    Bernard Teysseyre

  • Le 18 juillet 2012 à 21:39, par Pierre Verdier En réponse à : En réponse au commentaire de M. Bernard Teysseyre

    Monsieur,

    Dans votre commentaire, vous pointez la question d’éventuels logements sociaux prévus sur le quartier de Labastide dans le prochain PLU (Plan Local d’Urbanisme) ainsi que sur la Zone PPRI (Plan de Prévention des Risques Inondations) de la commune.

    Le projet de PLU ne proposera pas de concentrer des logements sociaux sur quelque quartier que ce soit. Concernant plus particulièrement le quartier de Labastide, nous envisageons de lancer un appel à projet destiné à imaginer le devenir de ce futur quartier.

    Comme tout projet d’ensemble, et afin de respecter les obligations de la commune (SCOT : schéma de cohérence territoriale), (PLU : plan local d’urbanisme), il devra comprendre une part de logements dits « sociaux » (pour information, près de 80 % des tarnais ont des revenus leur permettant d’être éligibles à ce type de logement…).

    C’est d’autant plus nécessaire que, à ce jour et contrairement à ce que vous semblez croire, il n’existe aucun logement dit « social » sur la Commune de Couffouleux (les premiers devraient être construits dans les mois qui viennent dans le quartier des Moussoulars).

    Mais à ce stade, dire qu’il y aurait « cinquante pour cent de logements sociaux » relève de la fantaisie.

    Pour ce qui est du PPRI (Plan de Prévention des Risques Inondations), les services de la Préfecture nous ont récemment informé que la procédure allait être relancée à compter de l’automne prochain. Elle devrait aboutir à un nouvel arrêté préfectoral de PPRI dans les trois ans à venir. Une réunion d’information sur cette question devrait être organisée prochainement.

    J’espère avoir répondu à vos interrogations.
    Bien à vous,

    Pierre VERDIER,
    Maire de Couffouleux

  • Le 12 juillet 2013 à 11:38, par quattremarness1986 En réponse à : Vivre à Couffouleux : le n° 17 du journal dans les boîtes à lettres

    How to find the right visitors/viewers ? com, you take place to be now value-totally free to signal up at the time extra.
    Krzysztof Balicki

  • Le 25 août 2013 à 10:47, par aglazparea1979 En réponse à : Vivre à Couffouleux : le n° 17 du journal dans les boîtes à lettres

    Close by smooth fiber aim industry, material idea gear is meditate on adjacent to view with horror utterly notable addition in reality repugnance car-card purchase surrogate categories which inlcudes hither http://hostingelite.pl/

Répondre à cet article


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom