Un collège à Couffouleux : suite

Terrain

Mardi 10 août, un nouvel article est paru dans le journal La Dépèche du Midi au sujet du futur collège. Des propos recueillis auprès d’opposants au projet, un collectif formé de quelques habitants riverains du terrain envisagé pour sa construction sans toutefois en être les plus proches.

Le 22 juillet dernier, les services du Département en charge de ce projet, confrontés aux réticences de ces quelques personnes, se sont à nouveau déplacés pour voir les terrains situés à proximité de l’école élémentaire (lieu déjà choisi par le Département et présenté à la presse en décembre dernier).

 D’autres parcelles situées à proximité du stade ont également été visitées. L’accès à ces terrains et les éléments d’infrastructure à apporter pour l’implantation du collège à Couffouleux ont été à nouveau évalués pour envisager une éventuelle relocalisation. 

Il s’avère que l’emplacement actuellement choisi se révèle être le plus approprié, répondant aux critères essentiels dans le choix du site :

– L’accès pour tous les habitants de Couffouleux en mode doux sécurisé (piéton, vélo) permettant ainsi la réduction de déplacements de véhicules sur le centre de la commune et le désengorgement du pont reliant Couffouleux à Rabastens, emprunté par les parents d’élèves de collégiens de notre commune aux heures de pointe.

– Sa localisation sur la départementale facilite également son accès direct en bus pour les élèves des autres communes, sans réaliser de travaux d’élargissement conséquents des routes tel que le demande le Département pour le gabarit des bus scolaires

– L’école élémentaire toute proche permet la mutualisation de différents services (cantine, utilisation de lasalle de sport, informatique) et simplifie ainsi grandement le déplacement des parents…

– La possibilité d’aller facilement à pied ou à vélo au stade actuel avec un réseau de voierie que la commune souhaite aménager

Remettre en cause l’implantation du collège sur cette zone équivaudrait à une remise en question de ces aspects et choisir un autre site contredit les principes notamment environnementaux et d’accessibilité qui ont été mis en avant par le Département lors des études qui ont permis de choisir Couffouleux.

Dans cet article, il est également évoqué que l’implantation du futur collège serait située sur des «parcelles classées comme terres agricoles protégées ». Cet aspect a été présenté au collectif  le 9 Juin dernier lorsque la Commune les a reçus pour tenter de répondre à leurs questions. En effet, le terrain est situé sur une zone Ap. 

Dans le rapport de présentation du PLU de Couffouleux, il est indiqué que la priorité est donnée à la préservation des espaces agricoles. Mais aussi que dans le secteur Ap qui jouxte la zone agglomérée, toutes les constructions sont certes interdites, à l’exception de celles à destination des services publics ou de l’intérêt collectif, mais aussi les serres et châssis agricoles.  Les services du Département et les bureaux d’étude en charge de l’urbanisme s’étaient bien entendu déjà penchés sur le texte réglementaire.

Au delà de ces aspects, il semble également de important de rappeler que cette implantation représente un vrai projet d’utilité publique et d’intérêt général.  De nombreuses familles de Couffouleux et des communes environnantes en auront le bénéfice, et il serait dommageable que notre territoire et particulièrement notre commune, qui comptera le plus grand nombre d’élèves à l’horizon 2025, en soient privés.

Dernièrement, Olivier DAMEZ a adressé un courrier à Christophe RAMOND, le Président du Conseil Départemental, pour solliciter une nouvelle rencontre afin de présenter à nouveau ces points comme primordiaux pour l’implantation du collège sur cette zone.